Navigation Menu+

La danse : un art ?

La danse se définit comme l’art de jouer sur les mouvements du corps humain. Les séries de mouvements sont rythmées et animées par une musique. Dans certains cas, une danse s’organise juste pour les plaisirs de la vue. Elle ne correspond donc à aucune signification propre. L’on peut citer, comme exemple, les transes traditionnelles, le ballet… Mais, dans d’autres cas, la danse est l’art de transmettre des messages ou de jouer sur les émotions des spectateurs. Tel est le cas pour le mime ou le pantomime des Asiatiques. Il n’est pas aussi rare de trouver des danses entraînant la terreur. À noter que, d’une manière générale, chaque pays a ses propres danses, selon ses coutumes.

Peut-on considérer la danse comme étant de l’art ?

danse-art.jpg

La danse est considérée comme un support de message. Le danseur fait exprimer son corps tout en captant le regard du public. Il a, en effet, comme principaux objectifs, d’émouvoir et de surprendre à la fois les spectateurs. À l’aide des rythmes, des mouvements et de la musique, il cherche encore à communiquer. Selon certains danseurs, la danse n’est qu’un sport. Toutefois, elle peut leur permettre de partager leurs émotions et d’une passion leur emportant dans un autre monde. Dans ce cas, la danse est plus qu’un art.

Quels types de danses peut-on associer à une œuvre d’art ?

ouvre-dart.jpg

Quel que soit le type de danse, contemporaine ou break dance, les danseurs réalisent des chorégraphies en jouant sur leurs muscles. La danse peut bel et bien être considérée comme un art, sachant que certains gestes n’omettent pas la tradition, pour ne citer que le ballet ou la danse classique. D’ailleurs, ce type de danses peut allier à la fois une musique, un chant et un décor. Toutes les danses, qu’est-ce qu’elle est, comme le hip hop, la danse de salon et tant d’autres, ont leur particularité, dont la plupart d’entre elles sont classées « art ».